1 2 3 4 5 6 7

DIAGONALES

THEODORE USHEV ET IREGULAR
Grande Bibliothèque

Theodore Ushev et Iregular nous convient à une expérience architecturale ancrée dans la science-fiction qui permet aux passants de créer leur propre film à partir des œuvres de McLaren Lignes horizontales (1960), Lignes verticales (1962) et Synchromie (1971), projetées sur deux façades du bâtiment. Inspiré de 2001 : L’odyssée de l’espace (Stanley Kubrick), un imposant « monolithe » en acier sert de dispositif interactif qui capte les sons produits par les interventions du public à sa surface et influence les images projetées.

THEODORE USHEV

Né en Bulgarie, Theodore Ushev est diplômé de l’Académie nationale des beaux-arts de Sofia. En 1999, il s’installe à Montréal, où il acquiert rapidement une réputation de cinéaste d’animation prolifique grâce à L’homme qui attendait et à Tzaritza. Il réalise ensuite une trilogie remarquée sur les relations entre l’art et le pouvoir (Tower Bawher, Drux Flux, Gloria Victoria), et signe, en parallèle, une série de courts métrages portant sur des créateurs et leur rapport au monde (Les journaux de Lipsett, Rossignols en décembre, Joda). Fasciné par les nouvelles plateformes de diffusion, il a aussi créé des films pour le Web et les téléphones cellulaires. Les films de Theodore Ushev ont été en nomination à de multiples reprises et ont remporté de nombreux prix.

IREGULAR

Iregular est un studio de design interactif montréalais qui, par le moyen des toutes dernières technologies disponibles, transforme les espaces, les scènes, les événements, les performances et l’utilisation d’appareils mobiles en de véritables expériences. Depuis 2010, son expertise graphique, sonore, scénographique et web a entre autres été sollicitée par le Festival du nouveau cinéma, Montréal en lumière, Igloofest, Mutek Montréal, Mutek Mexico, C2-MTL, le Mapping Festival (Suisse) et GLOW (Pays-Bas).